Sarah Fricoteaux

Instructeur Happy Horse, spécialiste de la psychologie et du comportement équin

Expert équilibre et posture du bon cavalier

Ostéopathe D.O. pour les humains

KIT MEDIAS A TELECHARGER : BIOGRAPHY

titi

” J’ai toujours été passionnée, j’ai toujours rêvé de grandes chevauchées en liberté. Je n’aurais jamais pensé pouvoir si vite réaliser mes rêves, et en avoir de nouveaux tellement plus grands …”
Sarah Fricoteaux

Enseigner la nature et les besoins du cheval aux cavaliers de demain pour faire cohabiter équitation et bien être animal !

Je n’ai jamais trouvé grand intérêt à raconter mon histoire que je trouve des plus banales, pourtant commune à la plupart des cavaliers.

Issue d’une équitation classique, j’ai eu la chance d’apprendre l’équitation avec de très bons instructeurs. J’ai obtenu le fameux Galop 7 à 13 ans et concouru quelques années en concours complet. Qui dit galop 7 dit pouvoir sortir en épreuves jeunes chevaux. Or cela rimait davantage avec répétitions de chutes et de refus qu’épanouissement à l’éducation des chevaux. La frustration liée à l’incapacité de trouver des solutions m’amène à changer de club et à totalement changer de discipline. Je m’oriente un an vers l’équitation western et vers le pony game où les chevaux et les poneys connaissent parfaitement leur job. Je m’y ennuie royalement jusqu’à rencontrer une jument dans ce club de pony games, tout droit venue du jumping amateur. Inarrêtable en carrière avec pessoa et martingale, je me retrouve une nouvelle fois démunie avec cette jument hors de contrôle, bien qu’elle porte le plus puissant des freins à main.

Dépassée par la situation, ma curiosité insatiable m’amène à chercher si le film “L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux” n’était que du cinéma. Le seul homme parlant d’un programme à suivre en 2000 se nomme Pat Parelli. A l’époque l’information concernant la psychologie équine est rare et inexistante en français, je me forme en anglais via les bribes de partages d’élèves américains. Les formations en ligne n’existent pas encore.

Quand j’ai assisté à ma toute première démonstration d’Andy Booth en province, j’ai été impressionnée par ce qu’il était capable de faire avec des chevaux de club qu’il manipulait pour la première fois. Ce n’est pas la qualité de la technique ni le whaou des exercices qui m’ont le plus excité, mais l’émotion et le lien possible ressenti entre lui et le cheval.

C’est ce que j’appelle aujourd’hui la connexion !

Vous voulez connaître un secret ? Il est possible de développer un état de fluidité, un partage d’idées et d’émotions intenses avec nos chevaux, bien plus loin que tout ce que j’aurais pu imaginer grâce au programme de Linda Parelli que j’enseigne aujourd’hui. 

J’expérimente mes nouveaux apprentissages sur les jeunes chevaux que je démarre en écurie de course et de dressage durant mes études d’ostéopathe. En 2009, je rencontre Tiboy mon tout premier cheval à ses 2 ans. 4 ans plus tard nous suivons notre tout premier stage Parelli.
 
Je glane en ligne et dans les livres toutes les informations sur le lien et sur la communication avec les chevaux, et je partage avec passion mes découvertes. 
 
En 2018, afin de pouvoir  poursuivre mon enseignement, je valide le BPJEPS Equitation et je suis avec Tiboy un premier masterclasse avec Linda Parelli. L’enseignement de Linda devient une révélation. 
 

J’intègre en 2020 la formation Instructeurs de Linda Parelli et j’obtiens le certificat Instructeur Happy Horse en 2021. Parallèlement nous créons  Samuel et moi, le Centre d’éducation Equideo au Domaine de Malviès, intégralement pensé et conçu pour le bien-être des humains et de leurs chevaux.

J’ai à cœur aujourd’hui de partager avec le plus grand nombre ce puissant programme qui a déjà considérablement aidé cavaliers et chevaux à atteindre leurs objectifs et à réaliser leurs rêves avec des chevaux heureux.

Rejoignez le réseau Equideo et venez vivre d’intenses moments de bonheur et de connexion. 

Bienvenue au Domaine de Malviès, Bienvenue à Equideo ! 

Samuel Lefranc
Expert entrepreneur agricole,
gérant de la SASU Samuel Lefranc
et pilier fondateur d'Equideo
“Il n’y a pas de problème, il n’y a que du travail pour trouver des solutions”    Samuel Lefranc
Samuel est né en Nouvelle Calédonie et y a passé toute son enfance, notamment parmi les tribus Kanac et parmi les chevaux. “Gentil touriste” d’après ses enseignants à l’école, il n’en est pas moins travailleur et acharné dès que quelque chose lui plait et le passionne. Il arrive en France à l’âge de 15 ans et commence à travailler dans le monde agricole. 
 
A 21 ans, il achète sa première entreprise, ne compte pas ses heures, et ses galères, mais le travail finit toujours par payer. 
En Calédonie, il a appris un peu instinctivement comment fonctionnaient les chevaux. Un bon équilibre et un bon timing lui permettent de communiquer efficacement avec eux. Son premier cheval en France, Tornado (le vrai 😉 ) était un “cerveau droit introverti extrême”. Ce sont ces chevaux qui se pétrifient de peur, ont une tension extrême à l’intérieur. Ils sont très difficiles à lire et peuvent littéralement exploser sans prévenir ! Samuel étant naturellement calme et posé, il réussissait déjà, sans toutes les connaissances qu’il a aujourd’hui, à se synchroniser et à aider son cheval. 
En retraite anticipée à cause d’un mauvais emphysème, Tornado a plus de 30 ans et  coule des jours heureux toujours dans nos prés, en veillant à l’éducation des jeunes. 
Depuis 2014 Samuel développe son horsemanship avec Viper son quarter horse, et depuis 2017 avec Hamarok son mulet poitevin, destiné à la randonnée, au Mountain trail et au Trec
Hamarok 2017
Il n’y a pas un outil de bricolage ou lié au travail de la terre dont il ne sait se servir. De nombreux éléments que vous verrez sur le site sont des créations complètes de Samuel.

A propos

L'association Equidéo
puis le Centre d'éducation equideo

En mars 2015, Sophie Viennet, Samuel et moi-même créons l’association afin d’encadrer et d’assurer nos membres lors de l’organisation de journées autour des chevaux. Notre but premier était de rassembler les cavaliers propriétaires isolés autour de nous, et passer de bons moments autour de journées à thèmes. 
 
Puis les demandes de cours et de stages sont devenues florissantes, le nombre de chevaux au travail grandissant, et l’association a grossi en comptant jusqu’à une cinquantaine de membres. 
 
Le centre d’éducation Equidéo est une entité à part entière au Domaine de Malviès où vous trouverez nos prestations de cours, de pensions et de location des diverses installations pour vos chevaux et/ou pour vos vacances. 
Equideo n’est pas et n’a pas un fonctionnement de centre équestre.
 

Nos disciplines de prédilection :

Notre philosophie

Les grands axes d’idées qui nous réunissent sont l’amour du cheval, le respect de son intégrité physique et mentale,
la volonté de progresser en douceur avec un équidé qui participe pleinement au travail, sans chercher à le soumettre par la brutalité.
Tout acte de brutalité physique ou mentale, envers un membre humain ou équin/canin est un motif suffisant à une exclusion d’Equideo sans réserve !
Toutes les disciplines sont les bienvenues, mais le relationnel et donc l’éducation sont à l’honneur ici, puisque nous sommes là pour apprendre, en toute humilité, à communiquer avec notre compagnon à sabots.
Les cavaliers sont tenus d’être courtois entre eux.
Quoi qu’il arrive, restons zen et respectueux !
Même si les avis divergent ! »